Pollution : Aux États-Unis, Volkswagen risque une amende record

Volkswagen Passat_photo de Marcus BalcherApparemment, les autorités américaines surveillent les constructeurs automobiles de près. Général Motors a écopé d’une amende de 900 millions pour dissimulation de défaut mécanique. Maintenant, c’est Volkswagen qui doit s’expliquer à propos d’un dispositif de réduction des émissions de gaz polluant. Le constructeur Allemand risque une amende record qui pourrait atteindre 18 milliards de dollars.

Il est reproché à la firme allemande, d’avoir doté 482 000 de ses voitures diesel vendues aux États-Unis, d’une technologie permettant de contourner les règles sur les émissions de certains polluants. L’agence environnementale américaine (EPA) assure que les véhicules des années 2009/2015 comme les Passat, Golf, Beetle, Jetta et Audi, comportaient un logiciel activant un dispositif de réduction des émissions de gaz polluants, seulement au moment où des tests anti-pollution étaient menés sur ces voitures par les autorités. Ce mécanisme se désactive automatiquement, quand le véhicule roulait normalement, polluant ainsi bien plus que, ce que le groupe Volkswagen voulait faire croire.

Les autorités américaines, ont contraint vendredi 18 septembre Volkswagen à rappeler près de 500 000 véhicules pour que le système d’émission de gaz soit “réparé“, assure l’agence environnementale. La filiale américaine du groupe a reconnu avoir reçu la notification de l’agence gouvernementale. Comme d’habitude dans ces cas-là, elle a assuré “coopérer” avec les enquêteurs et s’est fendue d’un “Nous ne sommes pas en mesure de communiquer davantage à ce stade“.

Crédit photo : Marcus Balcher

Laisser un commentaire