Les entreprises prévoient une hausse des salaires de 1,9% en 2016

CC

Creative Commons

Comme chaque année le cabinet Altedia a sondé les entreprises françaises pour connaître quel sera le montant théorique des augmentations prévues pour 2016. La bonne nouvelle c’est que cette augmentation est supérieure à l’inflation qui stagne en France. Mais les intentions d’augmentation portent sur un montant moins élevé qu’en 2015 et qui n’avait déjà pas été atteint.

En 2015 les entreprises avaient l’intention d’augmenter leurs salariés de 2% en moyenne et finalement les augmentations n’auront atteint que 1,5%. L’année 2016 commence donc un peu mal puisque les augmentations prévues ne devraient être que de 1,9% du salaire. Il faut donc s’attendre, au final, à 1,4% ou 1,5% d’augmentation en se basant sur 2015.

Les cadres devraient être la catégorie socioprofessionnelle à la plus bénéficier des augmentations. Déjà en 2015 70% des cadres ont vu leur salaire augmenter de 1,5% en moyenne contre 58% des non-cadres dont l’augmentation a été légèrement inférieure : 1,2%. Vu que la compétitivité de la France n’est toujours pas au rendez-vous il n’y a pas de raisons que cette tendance change.

Les employés des établissements de crédit, toutefois, seront les plus chanceux : ils ont de plus fortes chances de voir survenir une augmentation générale du salaire tandis que dans l’industrie ce sont plutôt les augmentations individuelles qui sont privilégiées. Toujours à cause du manque de compétitivité.

A noter qu’en 2015 et malgré les politiques sur l’égalité salariale hommes femmes, les femmes ont toujours un salaire inférieur aux hommes à profil et poste égal. Chez les cadres la différence hommes femmes est de 2% du salaire mais elle tombe à 1% chez les ouvriers.

Laisser un commentaire