Automobile : une faille de sécurité détectée sur près de 100 millions de véhicules !

ParkingLe quotidien allemand, Süddeutsche Zeitung, a révélé au grand jour une importante faille de sécurité touchant le système d’ouverture/fermeture de près de 100 millions de véhicules de plus de vingt ans à travers le monde.

Cette anomalie impacterait particulièrement le groupe Volkswagen, déjà empêtré dans le Dieselgate, au niveau de ses marques Golf, Audi, Seat et Skoda. La direction du constructeur automobile a en effet reconnu que « les systèmes de sécurité des véhicules âgés de plus de 15 ans ne présentaient pas le même niveau de sécurité que ceux en vigueur actuellement. »

Toutefois, d’autres géants tels que “Citroën (Nemo, Jumper), Peugeot (207 notamment) Renault (Clio, Twingo, etc), Fiat (Punto, Panda…), Opel (Astra, Corsa, etc), Nissan (Qashqai notamment) ou encore Ford (Ka)” (liste non exhaustive), seraient aussi touchés renchérit le média.

Cette faille ouvre donc la voie royale aux pirates informatiques qui peuvent ainsi aisément contourner le dispositif de sécurité des véhicules concernés par l’intermédiaire d’anciennes clés programmées sur une base de données semblable. Concrètement, un clone de télécommande suffit à déverrouiller les portières.

Süddeutsche Zeitung explique parallèlement que l’enquête outre-Rhin se focaliserait désormais sur le vol d’une voiture réalisé sur le sol allemand, et cela avec ce procédé. D’autre part, trente propriétaires texans de Jeeps en auraient également fait les frais récemment aux États-Unis.

Sources : Le Quotidien et Les Echos

Laisser un commentaire