“L’ubérisation de l’économie crée plus d’emplois qu’elle n’en détruit”

Uber et Airbnb impact emploiUne récente étude Coface confirme que la transformation numérique, bétonnée par des géants tels qu’Uber ou Airbnb, était synonyme de création d’emplois significative, si l’on compare cet état de fait aux défaillances des entreprises dans le même temps.

Si l’assureur-crédit indique que l’industrie des taxis a bien été impactée dans son ensemble (+58% de faillites en Ile-de-France depuis 3 ans), il assure néanmoins que “les secteurs de l’hébergement et du transport sont les plus lucratifs de l’économie hexagonale.”

Mais l’économiste Guillaume Rippe-Lascout va même plus loin et souligne “qu’avant l’arrivée de la société Uber et de la plateforme Airbnb, régnait sur ces deux marchés une situation de quasi-monopole avec peu de nouvelles licences de taxis créées et un manque de places d’hébergement dans la capitale.”

Concernant les VTC, cette situation a pourtant diamétralement évolué depuis 2015, poursuit l’intéressé :  “En août 2016 on comptait 14 404 créations d’entreprises de VTC sur un an, et 746 destructions d’emplois chez les taxis. Ce qui représente 12 218 créations d’emplois réels (en considérant que 80% des chauffeurs VTC exercent cette activité à temps plein et 20% à mi-temps) en France.”

Du côté du secteur de l’hébergement, la problématique sécuritaire a davantage joué puisque l’hôtellerie traditionnelle parisienne a “réagi moins brutalement à l’arrivée d’Airbnb jusqu’aux attentats de l’année 2015″, conclut l’étude.

Parallèlement, Guillaume Rippe-Lascout met en exergue “une croissance exponentielle des annonces sur la plateforme Airbnb de la capitale (25 000) qui n’a pas affecté les défaillances des hôtels.”

Dès lors, “ce n’est qu’après les attentats que les défaillances dans l’hôtellerie parisienne (connurent) une hausse de 117%”, rajoute-t-il, avant de reconnaître que cette inversion de tendance résultait aussi de “l’augmentation des chambres proposées à Paris, qui a presque doublé en un an pour dépasser fin août 55 000.”

Source : La Tribune

Laisser un commentaire