Santé : l’Etat dépense en moyenne 3000 euros par an pour chaque Français

Dépenses_santé_PIB_France
Sans surprise, la France s’affirme comme l’un des pays du Vieux Continent où la dépense en matière de santé est la plus élevée en part de PIB (199,3 milliards d’euros en 2017, soit 8,7%).

“Alors que la préparation du budget de la Sécurité sociale 2019 bat son plein et que le Président de la République doit annoncer le plan de transformation du système de santé le 18 septembre, le gouvernement pourrait relever légèrement l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (le fameux Ondam), à +2,4% en 2019 contre +2,3% en 2018, selon une information des Échos. Soit un effort supplémentaire de 200 millions d’euros l’an prochain, sur un montant total des dépenses de santé qui frôle les 200 milliards d’euros.”

Relayée par Le Figaro, cette information répond logiquement à une logique de vieillissement de la population ainsi que par l’augmentation des maladies chroniques sur le territoire.

Concrètement, les dépenses de soins et de biens médicaux (2977 euros par habitant exactement) se déclinent de cette façon :

  • Les soins hospitaliers (92,8 milliards d’euros)
  • Les  soins de ville (53,4 milliards d’euros)
  • Les  médicaments délivrés en ville (15,5 milliards d’euros)
  • Autres biens médicaux (5 milliards d’euros), à l’image de l’optique par exemple

Il est important de noter que celles-ci n’ont progressé que de 1,3% par rapport à 2016 (+2% entre 2015 et 2016). Une évolution s’expliquant par un fort ralentissement des soins hospitaliers, confirme le service statistique du ministère de la Santé.

Enfin, autre donnée et pas des moindres : l’Etat prend en charge 77,8% de cette manne financière.

Source : Le Figaro

Laisser un commentaire