Airbnb a payé moins de 200 000 euros d’impôts en France en 2017

Airbnb IS France
Le géant américain de la location de logements entre particuliers a, comme souvent, mis en place un montage fiscal lui permettant de payer un minimum d’impôts sur le sol français, relaie Boursorama.

“En 2017, malgré une activité soutenue en France, Airbnb n’a payé que 161 330 euros d’impôts sur les sociétés en France. Un montage financier lui permet (en effet) de déclarer la majeure partie de ses revenus en Irlande, où le taux d’imposition sur les sociétés est bien inférieur.”

Et cela, malgré des résultats plus insolents chaque année sur le territoire. Les mauvaises langues diront que c’est toujours mieux qu’en 2016 (92 944 euros, soit +74 %). Pourtant, la filiale française d’Airbnb atteste d’un chiffre d’affaires de 7,6 millions d’euros durant cette période (+53% sur un an), mais déclare parallèlement un résultat net de 329 118 euros, contre 237 900 en 2016.

“Comment expliquer qu’elles paient si peu d’impôts ? (C’est très simple), cette dernière fournit essentiellement des services marketing à sa maison mère. Ainsi, les sommes qui sont versées pour louer un logement en France ne sont pas encaissées par la filiale française, mais par une société dont le siège est (en Irlande).”

A titre de comparaison, l’IS irlandais s’élève à 12,5 % contre 33,33 % dans l’Hexagone. L’opportunité est donc toute trouvée pour l’actionnariat de faire de l’optimisation fiscale.

De son côté, Airbnb se défend timidement et assure avoir généré “13,5 millions d’euros de taxe de séjour pour les collectivités françaises en 2017”… Mais aussi un effet rebond au bénéfice de l’économie française estimé à plus de 6,5 milliards d’euros via ses hôtes”.

Crédit photo : Pixabay

Source : Boursorama

Laisser un commentaire