L’Europe et plusieurs grosses entreprises s’engagent pour une nouvelle économie des plastiques

Our Ocean lutte contre la pollution plastique
La 5ème conférence “Our Ocean”, qui s’est déroulée le 30 octobre à Bali (Indonésie), a été le théâtre d’avancées notables sur le dossier la pollution liée au plastique.

Plusieurs mastodontes de l’économie planétaire ont en effet pris des engagements d’envergure dans cette épineuse problématique. C’est ainsi le cas de Danone, L’Oréal, PepsiCo, The Coca-Cola Company, Carrefour, ou encore Nestlé qui ont tous signé l’Engagement mondial de la nouvelle économie des plastiques, Un texte défendu par la fondation Ellen McArthur (du nom de la navigatrice britannique), et le Programme des Nations unies pour l’environnement.

Concrètement, cette nouvelle coalition mondiale a vocation à prévenir la pollution plastique en amont en fixant pour cela des objectifs révisables tous les 18 mois, relaie L’Usine nouvelle. En l’occurrence, il s’agit de “l’élimination de tous les emballages plastiques problématiques, inutiles ou à usage unique. Mais aussi d’atteindre 100% d’emballages plastiques réutilisables, recyclables ou compostables d’ici 2025 ainsi qu’une augmentation significative de plastiques réutilisés dans de nouveaux emballages ou produits“.

Pour information, le Vieux Continent n’est pas en reste puisque la Commission européenne s’est engagée de son côté à dégager 300 millions d’euros supplémentaires* afin de financer de nouveaux projets destinés à la protection des océans. Et notamment la surveillance des mers et la pollution par les plastiques.

*550 millions d’euros avaient déjà été annoncés l’année dernière lors de la 4ème édition de “Our Ocean” à Malte.

Crédit photo : Wikimédia

Source : L’Usine nouvelle

Laisser un commentaire