Taxe d’habitation : un effet rebond en provenance des municipalités

Taxe habitation France
Alors que le gouvernement a décidé de revoir sa copie “vers le bas” sur le dossier de la taxe d’habitation, certains contribuables ont eu la mauvaise surprise de voir la note augmenter cette année. 

Et pour cause, face à une rentrée d’impôts locaux amoindrie, 5800 municipalités ont décidé en retour de rehausser les taux communaux inhérents à cette taxe. Une décision sur laquelle l’Etat n’a pas son mot à dire.

De ce fait, “si des communes décident d’augmenter le taux, voire de supprimer certains abattements, l’effet de la réforme est atténué”, relève justement Ouest France. Ainsi, 5800 communes ont choisi de “lever cette option” afin de limiter le manque à gagner lié à la suppression progressive de la dite taxe par le gouvernement.

En l’occurrence, une ristourne de 30 % dès 2018 pour 8 foyers sur 10, puis 65 % en 2019, et enfin 100 % en 2020. Résultat : seuls les foyers les plus aisés continueront à payer à terme et devront attendre 2021 pour être logés à la même enseigne.

Il est d’ailleurs important de noter qu’en 2020, les municipalités pourront s’attaquer à la hausse de la taxe foncière afin de trouver de nouvelles rentrées d’argent bienvenues.

Crédit photo : Pixabay

Source : Ouest France 

Laisser un commentaire