Des chefs d’entreprise pas assez écoutés par les mairies

Des chefs d'entreprises pas assez écoutés par les mairies

Selon une récente étude publiée par le trio CCI France/La Tribune/LCI, près de 60% des patrons d’entreprise estiment que les maires de leur commune d’implantation ne sont pas assez à l’écoute de leurs revendications.

“Dans le détail, 43% indiquent que leur parole n’est pas du tout entendue et 16% affirment qu’elle n’est pas suffisamment entendue. À l’opposé, 39% déclarent qu’ils sont suffisamment écoutés par les édiles”, confirme La Tribune.

Ces résultats se ressentent d’ailleurs directement dans l’investissement que souhaitent consacrer les chefs d’entreprise dans les dites communes. Ces derniers sont en effet 71% à ne pas vouloir s’engager outre-mesure dans ces territoires, poursuit le média :

Dans l’industrie, 85% ne veulent pas s’engager dans la vie communale. Ils sont 78% dans la construction, 74% dans le commerce et 67% dans les services à exprimer ce type d’opinion. Leur renoncement est également plus prononcé dans les entreprises de plus 10 salariés (76%) que dans les firmes ayant entre 0 et 9 salariés (71%). En revanche, 29% des entrepreneurs souhaitent davantage s’investir.

Interrogés sur les différentes formes d’engagement envisagées, 28% déclarent qu’ils veulent participer à la vie d’une organisation représentative comme une association de commerçants, une chambre consulaire ou une organisation professionnelle. À l’inverse 72% des personnes interrogées affirment tout de même qu’ils ne veulent pas participer à ce type d’initiative.

(Enfin), un quart des répondants déclarent vouloir faire évoluer les pratiques de leur entreprise pour les connecter aux (différentes) problématiques du territoire.

Crédit photo : Public Domain Pictures

A lire aussi :

Laisser un commentaire