Privatisation de la FDJ : l’Etat va bénéficier de 380 millions d’euros

FDJ privatisation
La Française des jeux va racheter 52% des parts de l’actionnaire étatique afin de valider son opération de privatisation. Cette dernière devra verser pour cela la somme de 380 millions d’euros à Bercy. Paris conservera quant à lui un capital minimum de 20%.

Comme le rappelle le Journal de l’Economie, “la FdJ pourra (donc) organiser et exploiter à titre exclusif les jeux de hasard et de paris sportifs pour une durée de 25 ans. Voilà qui vaut bien 380 millions d’euros alors que les affaires se portent bien pour l’entreprise. Les mises ont ainsi atteint 15,8 milliards d’euros l’an dernier, un chiffre en hausse de 4,4% par rapport à 2017. Au premier semestre 2019, ces mises ont (d’ailleurs) progressé de 7%“.

Pour autant, la Française des Jeux devra tout de même continuer à verser une contribution nette à l’Etat. “Celle-ci ne devrait (toutefois) pas atteindre les 3,5 milliards d’euros annuels comme c’est le cas jusqu’à présent. L’opération de cession du capital de l’État devrait (en effet) lui permettre de récupérer plus d’un milliard d’euros“, poursuit le média.

Crédit photo : FDJ

Laisser un commentaire