Le Groupe CVE rachète 47MW de solaire auprès d’un promoteur britannique

Le producteur français d’énergie renouvelable CVE Group a acquis 47 MWp de projets solaires domestiques du promoteur britannique Solarcentury, a-t-on appris cette semaine.

L’accord porte sur deux projets qui seront construits sur des friches industrielles, l’un à Lourches, dans le nord de la France, et l’autre sur l’ancien aérodrome de l’OTAN à La Marne, qui n’a jamais été utilisé. Ensemble, les deux fermes solaires produiront plus de 40 GWh par an, ce qui suffira à couvrir les besoins de 11 000 foyers.

Les projets devraient être mis en service au cours du premier semestre 2021 et permettront à CVE de se rapprocher de son objectif de 2,3 GWp de capacité installée d’ici 2025.

Pour le projet de Lourches, CVE prévoit de collecter 800 000 euros (948 700 dollars) auprès de la communauté locale par le biais d’une initiative de financement par la foule d’ici la fin décembre.

La construction de ces deux centrales donne une nouvelle vie industrielle à une ancienne cokerie à Lourches et à un aérodrome de l’OTAN jamais utilisé à Marigny. Sur les 200 hectares de l’ancien aérodrome de Marigny, environ 50 seront consacrés à la construction de la centrale solaire. Pour le reste du terrain, la CENCA (un groupe local de conservation de l’environnement) prendra des mesures pour protéger les espèces menacées au cours des 30 prochaines années. Ce partenariat, développé par Solarcentury, montre comment de tels projets peuvent s’inscrire parfaitement dans le cadre de la protection et de la valorisation de l’environnement.

La communauté aura également un grand intérêt dans ces projets grâce au financement participatif. Pour le projet de Lourches, qui a remporté la deuxième phase de l’appel d’offres de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), CVE va mobiliser environ 800 000 euros auprès des citoyens du Nord de la France, ce qui permettra à la communauté de façonner la transition énergétique et de bénéficier directement de ses retombées économiques grâce à une collecte de fonds qui débutera en novembre et se terminera le 31 décembre 2020.

Laisser un commentaire