Dubaï attribue un contrat ferroviaire de plusieurs millions à un consortium franco-japonais

L’autorité des transports de Dubaï a attribué un contrat de 15 ans à un consortium franco-japonais pour la maintenance et l’exploitation des systèmes ferroviaires de la ville.

Le contrat, d’une valeur d’environ 147 millions de dollars (125 millions d’euros), a été attribué à trois sociétés – Keolis, Mitsubishi Heavy Industries Engineering et Mitsubishi Corp – à l’issue d’un appel d’offres public organisé par la Roads and Transport Authority (RTA), l’autorité des routes et des transports de Dubaï. Le groupe prendra ses fonctions dans le cadre du contrat le 8 septembre 2021.

“Le consortium se chargera des services d’exploitation et de maintenance des lignes rouge et verte du métro de Dubaï ainsi que de la route 2020”, a déclaré Mattar Mohammed Al-Tayer, directeur général de la RTA, dans un communiqué de presse diffusé par le Dubai Media Office.

“Il s’occupera également de l’exploitation de Dubai Tram, et de tous les actifs des réseaux de métro et de tramway, y compris les trains, les centres de contrôle, les stations et les infrastructures associées.”

Le groupe sera également responsable de l’exploitation et de la maintenance du métro automatisé et des systèmes de tarification, a déclaré Al-Tayer, ajoutant que l’externalisation des opérations ferroviaires de la ville s’inscrivait dans le cadre des efforts plus larges de Dubaï pour accroître l’efficacité des services publics, en suivant les normes internationales.

“L’externalisation de l’exploitation et de la maintenance des métros et des tramways est une pratique mondiale courante dans les célèbres lignes de métro de villes comme Londres, Singapour, Paris et Sydney”, a-t-il ajouté.

 

Laisser un commentaire