Sisi en pourparlers avec Bruno Le Maire pour l’expansion des investissements français en Égypte

Le président Sisi a souligné l’importance de la localisation de l’industrie et du transfert de technologie dans toutes les coentreprises avec la partie française.

Le président égyptien Abdel-Fattah El-Sisi a discuté mercredi avec le ministre français de l’économie et des finances Bruno Le Maire des perspectives d’optimisation des investissements de la France en Égypte, ainsi que des efforts visant à étendre les activités de certaines de ses entreprises existantes.

Le président égyptien s’est entretenu avec M. Le Maire dans sa résidence à Paris, selon le porte-parole de la présidence, Bassam Rady,

El-Sisi, en visite en France depuis dimanche à l’invitation du président français Emmanuel Macron, a participé à la Conférence de Paris pour soutenir la transition soudanaise et à un sommet sur le financement des économies africaines qui se sont tenus respectivement les 17 et 18 mai.

El-Sisi a également tenu un sommet trilatéral avec Macron et le roi de Jordanie Abdallah II pour discuter des moyens de parvenir à un cessez-le-feu dans les territoires palestiniens.

Lors de sa rencontre avec M. Le Maire, le président égyptien a exprimé son appréciation des efforts du ministère français de l’économie et des finances dans le domaine du renforcement des relations économiques et commerciales entre les deux pays, indique le communiqué.

À cet égard, M. El-Sisi a passé en revue les incitations à l’investissement liées au développement du climat des affaires en Égypte, ainsi que les énormes possibilités d’investissement du secteur commercial français dans les projets nationaux égyptiens, notamment dans les secteurs du transport, de l’énergie, de l’eau et de la santé.

La France a des investissements considérables en Egypte, avec environ 160 entreprises françaises opérant sur le marché égyptien dans divers domaines, a noté Rady dans de précédentes déclarations télévisées.

Selon la Chambre de commerce française en Égypte, le volume des investissements français en Égypte dépasse 5 milliards d’euros, tandis que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays atteint 3 milliards d’euros par an.

El-Sisi, ajoute le communiqué, a souligné l’importance de la localisation de l’industrie et du transfert de technologie dans toutes les entreprises communes avec la partie française.

Parallèlement, le ministre français a affirmé l’intérêt de son pays pour le renforcement de la coopération conjointe entre les deux pays dans le but de fournir des technologies avancées au Caire dans tous les domaines, en plus d’encourager les entreprises françaises à travailler et investir en Égypte dans le cadre de la contribution à l’avancement du processus de développement global en cours.

Bruno Le Maire a souligné que l’intérêt de la France pour l’expansion des investissements en Égypte s’explique par les développements économiques positifs que le pays a connus récemment, notamment la création d’un environnement attractif pour les investissements directs étrangers, la prise de mesures sérieuses pour faciliter les procédures gouvernementales et les licences liées aux investissements, et l’encouragement du secteur privé à participer à de nombreux projets.

Laisser un commentaire