Livre numérique : Apple poursuivi pour entente sur le prix

Le groupe informatique Apple ainsi que deux éditeurs de livres numériques sont poursuivis en justice par les autorités américaines ans le cadre d’une entente sur les prix. Trois autres éditeurs ont, quant à eux, accepté de changer leurs pratiques pour éviter les poursuites.

« Nous affirmons qu’à partir de l’été 2009, les responsables aux plus hauts niveaux des entreprises citées dans la plainte, inquiets de voir que les distributeurs de livres numériques avaient réduit les prix, ont travaillé ensemble pour éliminer la concurrence (…), ce qui a conduit à relever les prix payés par les consommateurs », a déclaré le ministre de la Justice Eric Holder.

Les accusés sont la marque Apple et les éditeurs Macmillian (Allemagne) et Penguin Group (Grande-Bretagne). Parmi les trois éditeurs ayant accepté de changer leurs pratiques lors d’un accord, accord qui doit encore être validé par la justice américaine, nous retrouvons le français Hachette et les américains HarperCollins et Simon&Schuster.

Amazon a salué une grande victoire, surtout pour les propriétaires de la liseuse Kindle, car désormais les distributeurs sont libres de baisser les prix de leurs titres numériques. Par ailleurs, Hachette et Harper Collins ont accepté de donner 51 millions de dollars pour dédommager les consommateurs américains.

« Ensemble, Apple et les éditeurs sont parvenus à un accord où la concurrence sur les prix cesserait (ce que tous souhaitaient), où les prix des livres numériques seraient nettement relevés (ce que souhaitaient les éditeurs), et où Apple aurait une commission garantie de 30% sur chaque livre numérique vendu (ce qu’Apple souhaitait) », affirme leur plainte.

En Europe, il pourrait y avoir un règlement qui incluerait, cette fois, Apple et Verlagsgruppe Georg von Holtzbrinck, en plus de Simon & Schuster, Harper Collins et Hachette Livre.

Laisser un commentaire