Combien rapporte le lundi de Pentecôte ?

Ce jour autrefois férié ne l’est plus que partiellement : 20% des salariés ont travaillé hier. Pourtant, cette journée a rapporté 2,4 milliards d’euros à l’État.

Depuis quelques années, le statut du lundi de Pentecôte est précaire. En 2004, juste après la canicule de l’été 2003, Jean-Pierre Raffarin a instauré la CSA, la contribution solidarité autonomie.

Les employés devaient ainsi offrir une journée de travail, c’est-à-dire venir travailler gratuitement le lundi de Pentecôte, pour financer la lutte contre l’isolement des personnes âgées.

Mais en 2008, ce lundi est redevenu férié, et permettait aux établissements scolaires, aux administrations et à la plupart des entreprises de profiter d’un long week-end.

La journée de solidarité reste obligatoire, mais chacun peut l’organiser comme il l’entend : suppression d’un jour de congé ou de RTT, étalement des sept heures de travail sur l’année …

Cette année, 20% des salariés ont travaillé ce lundi. Même si la CFDT continue chaque année de demander sa suppression, le gouvernement et la ministre de déléguée à l’autonomie, Michèle Delaunay, veulent conserver cette journée. Elle assure d’ailleurs que les fonds sont bien utilisés pour augmenter le personnel autour des personnes âgées.

Laisser un commentaire