PSA confirme sa stratégie de délocalisation

PSA_délocalisationUne partie de la production de l’usine PSA de Poissy (Yvelines) devrait être prochainement délocalisée en Slovaquie. Dédiée à la fabrication du nouveau modèle de la C3, la direction évoque pour justifier cette stratégie une concurrence désormais intenable dans le secteur des petites citadines.

Et en effet, comme l’a indiqué à l’agence Reuters un membre du groupe Peugeot Citroën, « nous démarrons les opérations techniques sur le nouveau modèle Citroën dans les semaines qui viennent (…) ce sera dans l’est de l’Europe, à Trnava ».

Si cette délocalisation supplémentaire n’est pas une surprise compte tenu de la stratégie clairement affichée ces derniers mois par Carlos Tavares, dans le cadre du redressement financier du groupe automobile, les syndicats craignent néanmoins de nouveaux plans de suppressions d’emplois. Le constructeur avait déjà pris l’initiative de délocaliser de Poissy la production de la 208, du moins pour les entrées de gamme, et l’annonce d’un processus identique pour la C3 est un nouveau coup dur pour les salariés du groupe dont le nombre de CDI pourrait passer de 5 800 à 3000.

Le transfert complet de la production, qui n’a pas été évoqué officiellement par la direction du groupe, aurait toutefois déjà été abordé en comité d’entreprise, et serait bel et bien en projet à moyen terme. Dans ce cadre, les ouvriers de Poissy devraient conserver la production des voitures haut de gamme de la marque, à savoir, l’assemblage des versions premiums de la Peugeot 208  et l’ensemble des DS3.

Crédits photo : Bcirker

Thomas Livingston

Laisser un commentaire