Viadeo annonce son entrée à la bourse de Paris

viadeo_bourseLe réseau social professionnel Viadeo a annoncé ce mercredi 28 mai son intention de s’introduire très prochainement à la bourse de Paris. Si la société française, concurrente de LinkedIn,  n’a pas précisé le montant des investissements qu’elle souhaite lever, elle a néanmoins révélé certains détails de sa santé financière, informations qui ne manqueront pas de susciter l’intérêt des investisseurs.

La société française dirigée par Dan Serfaty va donc faire son entrée à la bourse de Paris. Une stratégie qui pourrait surprendre lorsqu’on sait que les entreprises technologiques préfèrent généralement les Etats-Unis aux places de marché européennes. Outre les fondateurs (la famille Serfaty et Thierry Lunati), qui détiennent 8,9% du capital, les principaux actionnaires de l’entreprise sont les fonds AV3 (16,7%), Idinvest (14,1%), Ventech (12,3%) et la BPI (6,6%).

Cette annonce marque donc le début d’une nouvelle phase d’expansion pour le réseau social professionnel français qui se limite pour le moment au marché hexagonal. En effet, si Viadeo a réalisé pour l’exercice 2013 un chiffre d’affaires de près de 30 millions d’euros, le marché français représente plus de 95 % de ce résultat pour près de 9 millions de membres. Les 5 % restant se partagent entre la Chine, la Russie et l’Afrique. Leader en France, Viadeo est cependant largement dominé dans le reste du monde par le géant américain LinkedIn.

La moitié des revenus de la société, qui ont progressé de 11% entre 2012 et 2013, est réalisée par les abonnements en ligne acquittés par les utilisateurs du réseau social. Mais compte tenu des sommes investis pour s’étendre à l’étranger et améliorer sa technologie, Viadeo a généré une perte nette de 13 millions d’euros contre 5 millions en 2012. Un résultat intenable qui explique le besoin de trouver de nouvelles ressources auprès des investisseurs. La société Viadeo compte à ce jour 447 salariés, dont 238 en France et 151 en Chine.

Crédits photo : Ian Forrester

Laisser un commentaire