Amazon passe les frais de port à un centime

AmazonContraint par une nouvelle loi sur l’encadrement de la vente des livres en ligne votée le 8 juillet dernier, le géant du e-commerce Amazon a décidé de modifier ses conditions de vente. La livraison auparavant gratuite, serait désormais facturée un centime d’euro.

Amazon a donc répondu par la ruse. Alors qu’une nouvelle loi initiée par la ministre de la culture Aurélie Filippetti interdit désormais aux sites marchands de cumuler livraison gratuite et remise de 5% sur le prix des livres, le groupe Amazon, accusé par les librairies traditionnelles de pratiques commerciales anticoncurrentielles, a annoncé son intention de facturer les frais de port à un centime d’euros. Un moyen de contourner la loi qui lui permet de continuer à garantir les prix les plus bas pour les commandes de livres.

Cette loi nommée “anti-Amazon” consistait avant tout à adapter la loi Lang à nouvelles techniques de ventes sur internet. La loi Lang avait instauré le prix unique du livre en France en 1981. La compagnie américaine avait alors ouvertement critiquée cette loi : “De nombreux consommateurs habitent loin de toute librairie et apprécient de pouvoir acheter leurs livres en ligne”. Une position partagée par la Fnac qui devrait prochainement imiter la mesure adoptée par Amazon.

Crédits photo : Roger Penguino

Laisser un commentaire