Livraisons : Foodora met la clé sous la porte

Foodora
L’Allemand Delivery Hero, propriétaire de Foodora, a annoncé la fin de son activité en France devant la concurrence trop nombreuse et mieux implantée symbolisée par Deliverro, Just Eat, ou encore Uber Eats.

L’Hexagone n’est d’ailleurs pas le premier marché abandonné par l’entreprise, puisque l’Italie, les Pays-Bas et l’Australie ont aussi été laissés de côté début août. Le groupe outre-Rhin entend donc se recentrer sur les nations où son aura est plus forte.

Pourtant, Delivery Hero avait encore un mince espoir au pays du coq mais aucun repreneur ne s’est manifesté pour reprendre sa filiale française. Cette dernière laisse ainsi sur le carreau plus de 1500 coursiers dans huit villes et une cinquantaine de salariés.

Quoi qu’il en soit, Foodora n’est pas la première victime de cette concurrence féroce de la livraison de repas à domicile, relaie La Dépêche. Et pour cause, “en septembre 2016 déjà, la plateforme française, Tok Tok Tok, faisait de même, faute d’avoir trouvé le modèle économique adéquat. Un destin qu’a également connu la start-up belge, Take Eat Easy, la même année”.

Crédit photo : Flickr

Source : La Dépêche 

Article connexe :

Restauration : vers une grève des livreurs à vélo

Laisser un commentaire