Guerlain lutte contre la contrefaçon avec le Comité Colbert

La contrefaçon est un fléau économique qui détruit chaque année 30 000 emplois et que les professionnels tentent d’endiguer en permanence. Retour sur le Comité Colbert, qui lutte notamment contre la contrefaçon.

Fondé par Guerlain en 1954, le comité Colbert est une association loi 1901 dont l’objectif est de « promouvoir ensemble en France et sur la scène internationale un certain nombre de valeurs : l’alliance de la tradition et de la modernité, du savoir-faire et de la création, de l’histoire et de l’innovation. »

L’une des missions de cette association est de lutter contre la contrefaçon qui plombe la créativité et l’artisanat de qualité en s’accaparant une partie de leurs ressources.

Actuellement, 75 maisons de luxe françaises appartiennent à ce comité ; ce qui représente 128 000 salariés et 26 milliards de CA, soit un quart des revenus du luxe mondial. Ces entreprises réalisent en moyenne 84 % de leur chiffre d’affaire à l’étranger.

Selon un rapport de l’union des fabricants, la contrefaçon est «un phénomène mondial aux conséquences économiques et sociales graves» qui, parti des produits de luxe, s’étend désormais à tous les secteurs. Elle coûte 6 milliards d’euros par an, en France, selon le Ministère de l’Economie.

Laisser un commentaire