Les marques de luxe revisitent leur communication

Le luxe se renouvelle. Revisitant les codes fondateurs qui ont fait la renommée des maisons, les marques de luxe délaissent la période porno-chic et fast-fashion. Retour aux classiques, non sans un savant mariage entre tradition du luxe français et modernité des contenus.

Ce retour aux classiques passe par un rappel des codes patrimoniaux et historiques des marques de luxe. Les produits phares sont ressortis et miss en scène dans l’ambiance typique du luxe parisien. Cette tendance à la narration des contenustraduit une nouvelle orientation dans la communication des marques de luxe.

Sur la base d’images sublimes mettant en scène gracieuseté féminine et préciosité des produits, ces spots permettent aux marques de revisiter les racines glorieuses de leur histoire tout en valorisant les codes du luxe parisien. Ces spots sont un moyen de sensibiliser le public à la façon dont les marques conjuguent modernité et tradition du luxe.

Pour le lancement de “La Petite Robe noire” Guerlain a su admirablement conjuguer modernité de la communication, codes fondateurs de la maison et culte du luxe parisien. Dans ce spot animé, on peut voir une silhouette dessinée aux traits de crayon. Parée d’une robe Coco Chanel, cette silhouette visite les rues de Paris sur un air de “These Boots Are Made For Walkin” de Nancy Sinatra.

Accompagnée d’une opération de street marketing qui a vu la maison Guerlain disposer 8 000 silhouettes de “La Petite Robe noire” dans les rues de Paris, Lyon, Nantes, Nice et Toulouse, cette opération de communication témoigne d’une capacité de renouvellement des maisons du luxe, bien loin des communications engoncées dans la tradition des codes fondateurs.

Laisser un commentaire