Google condamné pour publicité mensongère en Australie

La Cour Fédérale australienne est revenue, ce mardi, sur la décision prise en première instance. Google a été reconnu coupable d’avoir autorisé la publication de liens commerciaux « trompeurs » sur ses pages de recherche.

La Cour fédérale a donc reconnu Google coupable de « publicité fausse et trompeuse » malgré la victoire en première instance de la firme de Cuppertino. En effet, sur les onze cas du dossier, Google a été reconnu coupable pour quatre d’entre eux.

Le procès avait été intenté par la Commission australienne pour la concurrence et la consommation (ACCC). Le tribunal a relevé que les publicités conduisaient sur les pages web de leurs concurrents, comme dans le cas des publicités pour « CarSales » qui renvoyaient vers le site australien de Honda.

Pour la justice australienne c’est la « technologie de Google qui créée ce qui est affiché ». « Google n’a pas seulement répété ou transmis un message de l’annonceur ».

Ceci suffirait pour considérer Google responsable de ce qui est publié par sons ystème de publicité « AdWords » tandis que la marque de Cuppertino considère toujours que ce sont les annonceurs qui devraient être rendus responsables de ce qu’ils publient.

Laisser un commentaire