La stratégie de Vivendi confortée par les résultats semestriels

France Vivendi NBC UniversalAvec le changement de direction durant l’été, la nouvelle stratégie de Vivendi s’oriente résolument vers les médias. Après les ventes de plusieurs actifs, l’entreprise envisage de nouvelles prises de participation. Grâce à son désendettement et à ses nouvelles ambitions, le groupe a obtenu de très bons résultats au premier semestre 2014…

Le passage de témoin entre Jean-René Fourtou et Vincent Bolloré venait concrétiser un travail de préparation de plusieurs mois. Le recentrage vers les médias, et la réalisation de synergie sont d’ailleurs beaucoup plus certains depuis la cession de SFR. Avec ces nouvelles perspectives, Arnaud de Puyfontaine, le nouveau président du directoire s’exclamait avec une certaine satisfaction dans les colonnes du journal Libération, «imaginez le potentiel de développement» !

Surtout qu’avec l’amélioration de sa comptabilité, de nouvelles ambitions sont aujourd’hui permises pour le créateur de contenus made in France. Entre Dailymotion et Mediaset, la presse spécialisée annonce en permanence de nouvelles prises de participation, avec toujours la même analyse : Vivendi part à la conquête du monde des contenus. Avec Canal+ et Universal Music, le groupe dispose déjà d’une forte dimension internationale, mais sa nouvelle priorité semble de renforcer son assise européenne.

De plus, les nouvelles réserves de liquidités permettront aux actionnaires de recevoir des dividendes exceptionnels à hauteur de 5 milliards d’euros. Et alors que cette décision préfigure d’une appréciation du cours sur les marchés, les performances de l’entreprise se traduisent déjà dans l’économie réelle. Pour l’annonce des résultats du premier semestre 2014, le conseil d’administration enregistrait une progression du chiffre d’affaires de 1,3%…

Laisser un commentaire