La stratégie de Vivendi confortée par les nouvelles orientations

strat vivA l’occasion d’une interview accordée au journal Le Monde le président du directoire du groupe Vivendi, Jean-René Fourtou a souhaité préciser la stratégie du groupe et l’avancement des chantiers lancés dans le courant de l’été. Les industries créatives doivent désormais poursuivre leur développement en s’assurant une dimension internationale.

Pour autant une véritable recomposition du groupe est en train d’opérer, ainsi pour le journaliste du journal Le Monde, « le géant des média et des télécommunications a encore de beaux jours devant lui, même si le groupe ne ressemblera plus à ce qu’il est aujourd’hui ». Longtemps pénalisé par les marchés du fait de l’étendue des compétences internalisées, le groupe souhaite à présent réaffirmer son positionnement en travaillant sa gouvernance et son management.

Le journal Les Echos rappelle pour sa part que plusieurs solutions font l’objet d’un examen attentif. Au cours d’une de ses réponses il a notamment affirmé, « tout cela est aujourd’hui à l’étude, mais une solution pourrait être que SFR reste avec Vivendi. Ce sont les entités centrées autour des médias qui seraient séparées du groupe ».

Si la stratégie du groupe semble s’accélérer pour Natixis, le dirigeant tient à préciser qu’en ce qui concerne le timing, « la feuille de route est claire et la transformation de Vivendi sur de bons rails. Nous devons finaliser les ventes d’Activision Blizzard et de Maroc Telecom, étudier et réaliser la scission entre SFR et les activités de contenus et de média ».

Concernant les dernières évolutions dans le dossier Activision, rien d’anormal n’est à noter : « des actionnaires minoritaires posent des conditions, mais c’est business as usual ». Dans des termes plus juridiques, le groupe français cherche à renverser une injonction préliminaire afin de pouvoir céder ses parties d’Activision avant que n’intervienne un vote des actionnaires. Dans tous les cas, la décision devrait être validée au plus tard mi-décembre.

Laisser un commentaire