2012, le duel de l’économie : les médias

Cet article de la série qui se consacre aux propositions des candidats à l’élection présidentielle d’avril-mai 2012 se concentre sur les médias.

François Hollande

Le candidat du Ps veut préserver l’indépendance de l’Agence Française de Presse (AFP) en renforçant, entre autres, la loi sur la protection des sources.

Par ailleurs, ce ne seront plus ni le chef de l’État ni le chef du gouvernement qui désigneront les responsables des chaînes publiques de télévision et de radio mais une autorité indépendante spécialement créée.

François Bayrou

François Bayrou compte aussi préserver l’indépendance de l’AFP. Il est aussi question d’élaborer de nouvelles règles en ce qui concerne la détention du capital des médias, afin de mieux assurer le pluralisme de l’information.

Le chef de l’État ne sera plus chargé de la nomination des présidents de l’audiovisuel et un grand service audiovisuel extérieur sera créé, avec la rationalisation des offres de France 24 et TV5.

Marine Le Pen

La candidate du Front National veut restaurer l’indépendance de la presse écrite et audiovisuelle ; une loi interdira que les groupes de médias appartiennent à des sociétés en relation étroite avec l’État.

Le cinéma français fera l’objet de mesures d’encouragement particulières, le système de l’avance sur recette sera préservé et la cinémathèque française sera restaurée.

Eva Joly

Eva Joly veut réformer le CSA ainsi que le monde de nomination des dirigeants de l’audiovisuel public afin de garantir le pluralisme et la parité des instances.

L’indépendance de la presse et des médias sera garantie par une loi qui interdira à toute société détenant plus d’un certain seuil du capital d’une entreprise du secteur la possibilité de répondre à un marché public.

Jean-Luc Mélenchon

Le candidat du Front de Gauche veut créer un Conseil national des Médias et faire nommer les présidents des chaînes publiques par leur conseil d’administration dont 50% des membres seront des représentants du personnel.

La presse d’opinion sera défendue par une loi contre les concentrations dans les médias.

Jacques Cheminade

Jacques Cheminade veut confier à un organisme d’État indépendant, par exemple l’INSEE, la tâche d’effectuer les sondages politiques majeurs.

France TV deviendra une plate-forme éducative qui fournira en masse des contenues vidéos gratuits par internet, avec des équipes dépêchées auprès d’institutions, Opéras, chercheurs et ingénieurs afin de faire découvrir au public leur travail.

Philippe Poutou

Le candidat du Nouveau Parti Anti-capitaliste veut démanteler le CSA et créer un nouvel organe sous contrôle des travailleurs des médias afin de réguler l’audiovisuel français.

Les entreprises bénéficiant de commandes publiques ne pourront plus détenir des médias, même indirectement ; un seuil de concentration capitalistique sera défini dans le cadre de dispositions anti-concentration.

Le service public de l’audiovisuel sera financé par la redevance et la réorientation des aides à la presse. Le droit à l’expression pluraliste y deviendra la règle et les médias auront l’obligation d’organiser des débats.

Laisser un commentaire